Submit to Facebook

Programme Prévention entorse cheville

Objectifs

  • Éviter la récidive en renforçant et améliorant les réflexes proprioceptifs des muscles péroniers.

Les plus de l'électrostimulation

Les muscles péroniers latéraux maintiennent la cheville. Ils sont composés d'un pourcentage élevé de fibres rapides, impliquées lors des réflexes proprioceptifs.

 

Pour faire travailler ces fibres rapides lors d'un travail volontaire, il est nécessaire de travailler contre une résistance permettant de développer au moins 70 % de la force maximale, ceci est difficile à mettre en œuvre avec une cheville fragile.

L'électrostimulation permet de renforcer les péroniers latéraux de façon précoce sans solliciter l'articulation de la cheville. Seule cette méthode est réellement capable de développer efficacement la force de ces muscles péroniers étant donné l'impossibilité de réaliser valablement un travail actif contre une résistance suffisante.

Explication et protocole

L’entorse de la cheville est une blessure fréquente chez le coureur à pied et se produit généralement lors d’un entraînement ou d’une compétition réalisés sur un terrain instable : sous-bois, trail etc. Le mécanisme habituel est une torsion de la cheville mettant en tension le système ligamentaire externe.

Lorsque cette tension est trop élevée, les ligaments sont endommagés. Il existe plusieurs stades dans une entorse.La simple distension quand le ligament est simplement étiré, la rupture d'un faisceau, laissant les autres faisceaux sains et enfin la rupture de tout le ligament. Suivant l'importance de la lésion on parlera d'entorse bénigne ou d'entorse grave (en cas de rupture du ligament). Il existe cependant un mécanisme de protection qui permet d’éviter les lésions ligamentaires grâce à une puissante contraction réflexe des muscles péroniers.

Pour être efficaces, donc capables d’éviter ou de réduire le risque d’entorse de la cheville, les muscles péroniers doivent être suffisamment forts et surtout capables de se contracter le plus rapidement possible. Cette double capacité peut être développée au moyen de l’électrostimulation spécifiques des muscles péroniers qui mérite d’être mis en place chez les coureurs ayant déjà présenté une ou plusieurs entorses de la cheville.

Durée du cycle

  • Tout au long de la saison sportive

Déroulement du cycle

  • 1 à 2 séances par semaine réalisées de préférence les jours sans entraînement ou avec entraînement peu intensifs

Position du corps

  • D’abord assis, les pieds ne reposant pas par terre. Dans cette position, il convient d’augmenter l’énergie de stimulation jusqu’à obtenir un mouvement de la cheville vers l’extérieur (éversion). 3 à 4 contractions sont habituellement suffisantes pour atteindre cet objectif. Puis la séance est réalisée debout en cherchant à conserver les plantes de pieds en contact avec le sol. La difficulté de la séance peut être progressivement augmentée en se plaçant sur le seul pied du côté stimulé (si stimulation d’un seul côté), en fermant les yeux ou en réalisant la stimulation sur un sol instable (tapis de mousse etc.)

Réglage énergie

  • Maximale supportable

NEW PACK BODY BUILDER WEIGHT GAINER 2017