Diététique : Le melon

melon

On distingue deux principaux types de melons : le melon brodé, caractérisé par une peau épaisse avec du relief (melon cantaloup, melon Gallia...) et le melon d’hiver à la peau lisse et inodore (melon charentais, melon d’Espagne…). La production mondiale de melons s’élève à 26,7 millions de tonnes. Les principaux producteurs mondiaux de melons sont la Chine (plus de 50% de la production mondiale), la Turquie et les USA.

En Europe, le principal producteur est l’Espagne. La France produit environ 300 000 tonnes de melons par an mais doit en importer 90 000 tonnes principalement en provenance d’Espagne, du Maroc et d’Israël.

Symbole de l’été, c’est à sa richesse en eau que l’on doit son caractère rafraîchissant. Le melon est un fruit moyennement énergétique (48 kcal/100 g) dont la teneur en sucre (en moy. 10 à 12 g/100 g) est comparable à la plupart des fruits frais.

Valeur nutritionnelle : Le melon est remarquable par sa teneur en carotène (provitamine A) puisque la consommation de 100 g de melon couvre la moitié des besoins quotidiens ; c’est également un fruit riche en vitamine C (25 mg/100 g).

Parmi les oligoéléments, on retrouve une quantité importante de potassium (ce qui lui confère des propriétés diurétiques) mais également des quantités non négligeables de fer, cuivre, zinc…

Enfin, les fibres pectiniques et hemicellulosiques contenues dans le melon sont particulièrement efficaces sur le transit intestinal.

Crédit texte et photo -  Avec l'aimable autorisation de reproduction des Laboratoires Therascience ©

SLIDE PRO 80 2017