Diététique : Le quinoa

quinoa

Cultivé depuis plus de 5000 ans sur les hauts plateaux andins, le Quinoa était la ressource alimentaire principale des Incas qui lui avaient donné le nom de «chisiya mama», ce qui signifie «mère de tous les grains». Semée en octobre pour être récoltée en mai, la plante peut atteindre une hauteur de 2 mètres et rassemble ses graines en son sommet sous forme de grappes coniques. Les graines mesurent environ 2mm de diamètre et sont de couleur légèrement jaune.

Valeur nutritive : le quinoa est d’une remarquable richesse protéique aussi bien quantitative (16g/100g) que qualitative (tous les acides aminés essentiels sont présents) et ne contient pas de gluten. Sa teneur en glucides est similaire à celle du riz (70%) mais son index glycémique est plus bas ce qui en fait un aliment particulièrement intéressant chez le diabétique. Son profil lipidique témoigne d’un apport majoritaire en acides gras insaturés (87% dont 47% d’acides gras essentiels). Le quinoa est aussi un aliment très riche en minéraux puisqu’il contient deux fois plus de calcium, de magnésium et de fer que le riz (le fer qu’il contient présentant une très bonne biodisponibilité). Il est également une bonne source de vitamine C, de vitamines B1, B2, B3, d’acide folique et de vitamine E. Il contient par ailleurs 9% de fibres soit 10 fois plus que le riz complet !

Préparation : Il faut rincer les graines avant de les faire cuire 20 à 30 minutes dans 2 à 3 fois leur volume d’eau. Le quinoa se consomme chaud ou froid, en accompagnement.

Crédit texte et photo -  Avec l'aimable autorisation de reproduction des Laboratoires Therascience ©

SLIDE PRO 80 2017