Entrainement : échauffement

echauffementL'échauffement, composé d'exercices divers, permet au corps, de passer de l'état de repos à l'état de travail, et ceci dans des conditions optimales sans aucun risque pour le corps.

Bien adapté, l'échauffement pratiqué avant l'effort procure :

  • une amélioration de la mécanique articulaire
  • une meilleure élasticité musculaire
  • une meilleure adaptation cardio-vasculaire et respiratoire
  • une meilleure concentration
  • une meilleure action enzymatique des processus de reconstitution d'énergie

Signes pratiques d'un bon échauffement

  • mise en route cardio-vasculaire (élévation du rythme cardiaque)
  • mise en route du système respiratoire (élévation de la fréquence respiratoire)
  • légère sudation (due à l'augmentation de la température corporelle)
  • élévation de la chaleur cutanée (rougeur au visage)
  • besoin de se dévêtir

Un échauffement doit être optimal tant du point de vue quantitatif que qualitatif :

  • échauffement trop faible : risque de blessures
  • échauffement trop élevé : pré fatigue due à la diminution des stocks énergétiques et à la production de métabolites (déchets qu'il faudra éliminer).

Sur le terrain, un échauffement correct représente 1/10 ième du temps complet de l'exercice: si celui-ci dure 60 minutes, il faut consacrer au moins 6 minutes à l'échauffement.

L'échauffement est composé d'exercices dont le but est de mettre en chaleur les articulations, les muscles et le système cardiaque. Pédaler ou ramer est un excellent moyen de s'échauffer (surtout le rameur).

En début d'échauffement, il faut être couvert et ne se dévêtir que progressivement jusqu'au début de l'effort.

Pendant le sommeil, les grands systèmes (articulaire, musculaire) sont peu sollicités, et au réveil, il faudra prévoir un temps assez long pour qu'ils retrouvent leur capacité fonctionnelle optimale.

L'échauffement du matin doit être plus long que celui réalisé l'après midi. En cas de compétition, l'athlète devra se réveiller plusieurs heures avant celle-ci. Le pratiquant âgé doit, d'une façon générale, s'échauffer plus longtemps et surtout plus progressivement que le pratiquant jeune.

D'une part, l'échauffement protège la santé, c'est une sécurité et d'autre part, élève les capacités de la performance sportive. L'échauffement fait partie intégrante de la séance de sport, il ne faut pas le négliger: il est obligatoire !

Crédit photo - © pandore - Fotolia.com

SLIDE PRO 80 2017