Submit to Facebook

Entrainement : la fatigue

Entrainement : la fatigueLa fatigue est considérée comme une diminution du pouvoir fonctionnel des organes due à un excès de travail. C'est un signal d'alarme, un phénomène général de défense, caractérisé par une sensation de malaise. La fatigue peut-être observée au niveau de chaque système de l'organisme.

La fatigue musculaire

Elle provient :

  • d'une baisse de substrats énergétiques (glycogène)
  • d'une diminution qualitative et quantitative des enzymes de la production énergétique

La fatigue articulaire

Provient de la tension articulaire douloureuse ressentie suite à un effort violent, elle se situe au niveau de la capsule articulaire et des ligaments.

La fatigue nerveuse

En principe le nerf est infatigable, alors que les centres nerveux sont très sensibles à la fatigue. Cette diminution du pouvoir fonctionnel des centres nerveux, provient d'une baisse des médiateurs chimiques (acétylcholine, dopamine, noradrénaline...).

La fatigue de l'appareil respiratoire

Ce sont les muscles respiratoires qui présentent des réactions de fatigue

La fatigue de l'appareil circulatoire

Le coeur est un muscle, son travail engendre une fatigue musculaire au même titre que les muscles striés (autres muscles comme le biceps, quadriceps...).

La fatigue viscérale

Les muscles lisses sont peu fatigables, mais peuvent être l'origine de spasmes douloureux.

Les glandes endocrines caractérisent leur fatigue par une diminution de leur sécrétion.

SLIDE CREATINE